Les règles à suivre pour réussir son post LinkedIn

réussir sur linkedin

Aujourd'hui, il est courant voire indispensable pour une entreprise de développer sa présence en ligne. En plus de votre site Internet ou d'articles sur des journaux spécialisés, le post LinkedIn est un moyen simple et gratuit pour améliorer sa communication digitale.

 Le réseau social professionnel se développe de plus en plus ces dernières années et nombreux sont les pièges à éviter pour optimiser l'algorithme de la plateforme et gagner ainsi en visibilité. Du post de trois mots au post qui ressemble à une tranche de vie sur Facebook, voici les quelques conseils à suivre pour réussir son post LinkedIn.

Les règles d'écriture - Comment écrire un post LinkedIn

 Le ton à adopter

 Le mot d'ordre est le suivant : écrivez comme vous parlez.

Les posts sur LinkedIn sont le reflet de notre vie professionnelle mais également un excellent moyen de communiquer simplement avec les autres utilisateurs. Il faut oublier le ton conventionnel et institutionnel pour une approche plus personnelle et qui donnera ainsi envie aux membres de la plateforme de vous lire. N'oubliez pas que même s'il s'agit d'un outil de travail, la plupart des personnes consultent Linkedin sur leur temps de pause et n'ont pas forcément envie d'être abreuvé de lectures complexes et chronophages. C'est pourquoi aujourd'hui il est conseillé de rédiger ses posts comme s'il s'agissait d'une discussion: parler normalement sans survendre son produit et en gardant un ton naturel.

 Voici quelques règles à suivre d'un point de vue rédactionnel :

  • Ecrire comme on parle pour éviter la lourdeur et l'effet soporifique d'un document trop soutenu.

  • Ecrire des phrases courtes et avec du rythme sans non plus tomber dans le travers inverse (vous n'écrivez pas un poème).

  • Faire des paragraphes. Un texte aéré est visuellement moins contraignant à lire.

  • Donner l'opportunité d'interagir aux lecteurs. Finir le post avec une question ouverte permet d'avoir des échanges avec les autres dans les commentaires.

  • Éviter tous les mots compliqués ou "bouche trou" qui alourdissent le texte. Des mots peu utilisés ou d'un ancien temps peuvent vous faire passer pour quelqu'un de prétentieux.

 

Les éléments à intégrer dans le texte

  • La phrase d'accroche : première phrase de la publication, il s'agit ici de la première interaction entre vous et votre lecteur. Si celle-ci ne suscite pas un minimum l'intérêt, le lecteur n'aura pas envie de continuer et pourra tout simplement continuer à défiler.

  • Les emojis ne sont pas à négliger : mini visuels qui complètent le texte et le visuel principal, les emojis ont un rôle à jouer pour structurer le texte, attirer l'oeil dans un texte qui peut parfois être un peu long. Tout ce qui peut casser la linéarité du post est à prendre en compte dans la conception. L'idéal est de les mettre au début ou à la fin des paragraphes en évitant l'effet sapin de Noël. Dans cette même idée, il est possible de rajouter quelques éléments importants en gras ou en italique.

  •  Les mentions : en plus d'informer la personne concernée que vous parlez d'elle dans un post, mentionner des gens va permettre d'augmenter votre audience. La dite personne mentionnée va en effet au minimum liker votre post, voire le repartager ou le commenter, entraînant ainsi une visibilité sur sa propre audience.

  • Les hashtags : votre post est pour l'instant visible par vos abonnés, l'audience des personnes que vous avez mentionnés, mais quant est-il des autres ? Toujours dans cet objectif d'augmenter votre visibilité, utiliser des hashtags pertinents va permettre à votre post d'apparaître dans les recherches sur le sujet, dans les fils d'actualité de vos abonnés qui suivent ce hashtag etc. C'est pourquoi le choix du mot clé est important : suffisamment large pour augmenter sa portée, et toutefois assez précis pour ne pas être noyé par des milliers d'autres posts.

 Maintenant que vous avez tous les éléments pour écrire efficacement votre post, voyons ensemble ce qu'il faut faire d'un point de vue visuel.

 

Le visuel du post LinkedIn

 Le visuel : l'image, la vidéo sont des éléments décisifs pour attirer le lecteur. Si ce dernier ne prend pas le temps de lire l'accroche, un visuel original, avec des visages connus ou un titre mis en avant peuvent le faire remonter pour lire la suite ou cliquer sur l'image pour en savoir plus. (exemple du carrousel, on va cliquer sur la flèche pour découvrir la suite)

 Parce qu'une image vaut 1000 mots (ou presque), il est important de ne pas négliger le visuel qui va accompagner le texte de votre publication.

L'idéal est de créer un fil conducteur sur vos posts pour avoir une unité visuelle cohérente et harmonieuse et qui respecte bien sûr votre charte graphique. Cela va permettre de créer une identité visuelle reconnaissable facilement pour vos abonnés.

Le visuel est primordial pour garantir le succès de votre publication, cependant il ne pas oublier une chose : pour une raison ou pour une autre, il arrive que les visuels n'apparaissent pas sur l'appareil du lecteur. Dans ce cas présent, aucune des informations présentent sur l'image ne sera disponibles et l'abonné pourrait passer à côté d'éléments indispensables pour la compréhension du post. C'est pourquoi toutes les informations importantes de votre image doivent être répétées par écrit dans la publication. Par exemple, si la date de votre webinar n'est présente que sur le visuel et pas dans le texte, un bug informatique et le lecteur se retrouve dans l'inconnu.

 Les types de posts LinkedIn

 Varier les visuels et les formats apportent une dynamique à la page de l'entreprise et sur le feed du lecteur.

 On peut varier le type de posts pour apporter une dynamique et ne pas faire croire au lecteur qu'il voit encore et encore la même publication. Voici quelques exemples de posts que vous pouvez utiliser :

  • Le carrousel pour les études de cas : avec 5-6 visuels à défiler, le carrousel permet de maximiser les informations sur un seul post et engage l'utilisateur à cliquer sur les flèches pour avoir la suite des informations

  • Preuve sociale avec un témoignage : de la simple citation à l'interview complète, la preuve sociale présente l'avis d'un de vos clients au reste du monde. Sur LinkedIn, vous pouvez mettre une citation forte dans le visuel et intégrer dans le texte un lien vers le reste de l'interview ou d'autres arguments pour étayer vos propos.

  • Vidéo tutorielle : rien de mieux qu'une vidéo pour donner envie au lecteur de cliquer. Et veiller surtout à ne pas oublier de sous-titrer celle-ci : même sans le son, votre vidéo doit être compréhensible.

Et parce que vous n'avez pas toujours des posts très élaboré à publier, le post basique avec une image, un texte et un CTA est une valeur sûre à utiliser régulièrement entre deux posts plus

 C'est aussi dans ce but qu'il faut à la fois suivre la charte graphique mise en place pour communiquer tout en variant les supports, les couleurs et autres éléments. L'objectif est de garder une cohérence tout en différenciant ses propres posts entre eux. 

Les dimensions d'un post LinkedIn

 Abordons maintenant un aspect plus technique de Linkedin : les dimensions d'un post. En effet, comme tout réseau social qui se respecte Linkedin a choisi des dimensions qui ne correspondent à aucune autre plateforme et qui changent également régulièrement. Pourquoi est-il important de respecter les dimensions ? Tout simplement pour garantir que votre visuel en entier sera visible, peu importe que vous soyez sur un ordinateur, une tablette ou un téléphone. Par exemple, un visuel en 16-9 sur un format carré va laisser des bandes noires inesthétiques et l'inverse vous coupera toute une partie de votre image. On préférera donc respecter les dimensions requises afin de garantir le meilleur résultat possible.

 Voici les dimensions à suivre :

  • pour un post classique : 600 x 315 pixels minimum.avec un poids max de 2 Mo

  • pour un carrousel : 1080 x 1080

Pour les vidéos, même histoire.

Et surtout très important : il est impératif d'intégrer des sous titres dans la vidéo. Tout d'abord pour un souci d'inclusion, mais également pour toutes les personnes qui souhaiteront regarder votre vidéo mais ne voudront ou ne pourront pas mettre le son ; que ce soit pour un problème d'environnement, ou tout simplement par une flemme de couper leur musique qui tourne dans leurs écouteurs.

  • Poids : entre 75 Ko et 5Go

  • Durée : minimum 3 secondes et jusqu'à 10 minutes

  • Dimensions : de 256 x 144 px à 4096 x 2304 px

  • Ratio : 1:2.4 / 2.4:1

 Le meilleur moment pour poster sur LinkedIn

 Afin d'assurer la visibilité du post, il est important de ne pas publier plus d'une fois par jour sur LinkedIn. En effet, l'algorithme du réseau social ne met en avant qu'un seul post d'une page en même temps et va donc privilégier une publication. Pour être certain de toucher votre cible, il est donc crucial de choisir le meilleur moment pour poster sur LinkedIn.

A prendre en compte également, l'heure à laquelle le post va être mis en ligne. En partant du principe que les utilisateurs de LinkedIn se rendent sur la plateforme majoritairement sur leur temps de pause, voici les horaires à privilégier :

  • Avant le travail ou dans les transports en commun : 7h30 - 8h

  • Pendant la pause déjeuner : 12h

  • Après le travail ou dans les transports en commun : 17h - 18h

 Et voilà ! Vous avez maintenant toutes les clés pour réussir votre post LinkedIn et peut-être devenir un influenceur (ou pas, mais bon on sait jamais).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le code langue du commentaire.
En envoyant ce formulaire, vous acceptez le traitement des données à caractère personnel conformément à notre Politique de confidentialité.

Publications connexes